Maroc : Blocage des jeux en ligne

Ces derniers jours, les gamers marocains ont pu accéder de manière restreinte à certains jeux en ligne comme ‘League of Legends’, ‘Counter Strike’ ou encore ‘Hearthstone’. Il faut rappeler que les FAI marocains avaient décidé de bloquer l’accès internet pour ces jeux. D’après un streamer, c’est un ‘blocage progressif’ au niveau des ports qui empêche les joueurs de jouer en ligne. De leur côté, les principaux FAI dans le pays, dont Inwi, Méditel et Maroc Telecom, ont affirmé ne pas être les instigateurs de ces blocages.

Il faut noter qu’il ne s’agit pas d’une première dans le pays. Il y a en effet quelques mois, un blocage des services de VoIP (WhatsApp, Skype…) s’y était déjà produit. Accusé par la communauté, les opérateurs téléphoniques ont d’abord ignoré les plaintes, puis ont dénoncé l’ANRT d’être à l’origine du blocage. Dans cette même logique, beaucoup pensent que les jeux en ligne bloqués sont ceux qui offrent la possibilité de communiquer via un micro. Mais dans ce cas, pourquoi des titres comme ‘Hearthstone’ ou ‘LoL’ font partie de la liste alors qu’ils n’offrent pas la possibilité de communiquer par la voix ?

Dans l’Hexagone, certains FAI avaient bridé l’accès pour certains sites (Twitch, YouTube…) pour assurer une meilleure régulation des connexions. Pour le Maroc, la situation est bien plus compliquée. En effet, beaucoup affirment que ce blocage des jeux vidéo viendrait d’une décision prise par l’État. N’ayant aucun recours, la communauté de gamers se contente d’envoyer une pétition demandant le déblocage de ces jeux.

Comments are closed.